Boeuf presque bourguignon. C'est ainsi qu'il faudrait appeler cette recette. En effet, il manque certains petits ingrédients pour que ce soit un véritable boeuf bourguignon. Tenez par exemple : les lardons ne figurent pas dans la recette, alors qu'on est sensé les faire revenir avant la viande. Bon, ce n'est pas très grave, le tout était de réussir un plat en sauce aussi délicieux que possible. Pour cela j'ai fait une marinade au vin rouge avec quelques rondelles de carottes, un oignon, du poivre en grain et une feuille de laurier. J'ai laissé reposé toute une nuit afin que les morceaux de viande soient gorgés et parfumés. Le lendemain, j'ai mis une petite cocote sur le feu pour faire revenir mes morceaux de viande à feu très vif. Je voulais obtenir une viande très colorée. Ensuite j'ai mouillé avec la marinade sans enlever la garniture aromatique. Et tout simplement j'ai laissé cuire la viande jusqu'à réduction presque complête du liquide et l'obtention d'un jus très corsé et brillant. Une véritable liqueur si je puis dire. Pour la suite ce sont des pommes de terres, des petites carottes tournées, et des champignons de Paris qui ont accompagné cette viande délicieuse. Une viande si délicieuse qu'on l'aurait volontier confondue avec du gibier. Un véritable délice. Et pour accompagner cette recette un excellent Châteauneuf-Du-Pape de l'année 2007. Pas la peine de mentionner que les papilles gustatives avaient abandonné toutes idées de régime aujourd'hui ...

Boeuf_Bourguignon2

Boeuf_Bourguignon_3